Cleantech Construction Lab: Lancement

Le CCL a pour mission de servir de pont entre, d’un côté, les entrepreneurs du milieu de la construction durable, et de l’autre, les décideurs du secteur du bâtiment, afin de faciliter l’entrée sur le marché de solutions innovantes et d'ainsi réduire l’empreinte carbone des bâtiments non seulement en Suisse, mais aussi ailleurs.

De gauche à droite: Quentin Amsler, Mathieu Amsler, David Amsler, Julien Grange



Ce n’est un secret pour personne, le secteur du bâtiment est responsable d’une grande partie des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. En Suisse, il en émet 10.4 millions de tonnes par année - l’équivalent de 23.9% des émissions du pays - selon des statistiques de 2020. Ces émissions sont générées non seulement par l’énergie nécessaire au fonctionnement des bâtiments, mais également par leur construction et déconstruction, autrement appelée énergie grise. Afin d'atteindre l'objectif de neutralité carbone fixé par la Confédération à l'horizon 2050, ce chiffre va impérativement devoir tendre vers zéro (voir catégorie "Ménages" ci-dessous).


Évolution des émissions de gaz à effet de serre en Suisse, en Mt CO2-eq

(Source: OFEN)


Pour ce faire, le secteur doit entreprendre une véritable transformation. Nouvelles sources d’énergie, nouveaux matériaux naturels et responsables, nouvelles sources de chaleur, nouvelles techniques de construction plus efficientes, systèmes opérationnels intelligents: autant de domaines qui vont devoir déborder de créativité pour atteindre notre objectif commun à tous : le "net zéro" d’ici 2050.


Si ces progrès techniques et technologiques sont en train de voir le jour, il est clair qu’ils n’ont pas encore l’échelle qu’ils devraient avoir. Ainsi, l’aventure du Cleantech Construction Lab («CCL») naît d’un constat : celui qu’il existe un fossé entre ces nouvelles inventions et leur adoption par le marché.


Nous avons la conviction qu’il existe en Suisse romande un vivier entrepreneurial que le secteur du bâtiment doit utiliser comme levier pour atteindre ses objectifs. Mais d’un côté, les innovateurs peinent à faire leurs preuves et de l’autre, les décideurs se méfient du manque de recul des nouvelles technologies. Le CCL a donc pour objectif de servir de pont entre, d’un côté, les entrepreneurs du milieu de la construction durable, et de l’autre, les décideurs du secteur du bâtiment, afin de faciliter l’entrée sur le marché de ces solutions innovantes pour ainsi réduire l’empreinte carbone des bâtiments non seulement en Suisse, mais aussi ailleurs.


Pour ce faire, notre feuille de route est itérative et se décompose en 5 points: (i) déterminer les grands secteurs où l’innovation est attendue, (ii) identifier les technologies les plus prometteuses dans chacun de ces thèmes, (iii) découvrir les acteurs à la pointe dans ces technologies, (iv) leur donner les moyens financiers et le support nécessaire pour croître et enfin (v) les mettre en relation avec les bons partenaires et clients.


L’aventure commence maintenant - rejoignez-nous!