Solaire photovoltaïque

Marché

Maturité

Économies de CO2

Coûts

TECHNOLOGIE

Les principes de l’énergie solaire ont été démontrés déjà en 1905 par Albert Einstein dans son ouvrage « À propos de l’émission et la transformation de la lumière ». Mais ce n’est qu’en 1953 que l’effet photovoltaïque est prouvé par le laboratoire américain Bell Labs. Le principe est le suivant : les photons de la lumière du soleil, en frappant sur les cellules photovoltaïques d’un panneau solaire, libèrent les électrons de ces dernières qui grâce à une structure de cellule PV bien particulière, créent un courant électrique.

Si le soleil envoie sur terre environ 10’000 fois la consommation énergétique mondiale annuelle, le principal problème du solaire photovoltaïque est l’intermittence énergétique qu’il implique. Autrement dit, comment produire de l’électricité lorsqu’il fait nuit ? La solution repose sur les différents systèmes de stockage que nous avons à disposition comme les batteries au lithium, les barrages hydrauliques ou encore l’hydrogène.

Mais tous ont leurs limitations. Les efforts de déploiement de l’énergie solaire photovoltaïque vont de pair avec la mise en place de réseaux de stockage performants qui doivent impérativement se développer davantage dans les prochaines années.

ANALYSE

Selon Bloomberg New Energy Finance («BNEF»), le coût moyen actualisé de l’énergie (“LCOE”) solaire à diminué d’environ 90% depuis 2009, ce qui fait aujourd’hui du solaire photovoltaïque l’énergie la moins chère du monde à produire. Cette progression fulgurante est principalement due à des économies d’échelle suite à l’augmentation de la demande en panneaux  solaires ces dernières années ainsi qu’à une amélioration des rendements suite à des innovations technologiques. Outre les panneaux solaires, des tuiles et ardoises solaires ont aussi fait leur apparition sur les toits de nos bâtiments. L’accessibilité tarifaire du solaire photovoltaïque couplée à la faible maintenance qu’elle requiert et à l’engouement pour l’électrification de la  société va sans aucun doute faire d’elle un acteur incontournable de la production d’énergie dans les prochaines années.

En 2021, l’équivalent de 4.9% de la consommation finale d’électricité en Suisse a été couverte par le solaire photovoltaïque. En termes de production, la Suisse se situe dans la moyenne européenne avec une part de production solaire de 5.2% mais est nettement distancée par plusieurs pays, tels que l’Allemagne et les Pays-Bas, qui affichent des chiffres au-delà des 10% tout en bénéficiant d’une production éolienne largement supérieure à la Suisse.

 

 

 

 

 

 

 

 


Quand l’on observe que la puissance du parc photovoltaïque suisse est aujourd’hui de 2.8 TWh/an et que le potentiel du pays rien qu’en toiture des bâtiments serait de 50 TWh/an selon l’Office Fédérale de l’Énergie (OFEN), il est clair qu’il existe une marge de progression importante. La Confédération a par ailleurs fixé en 2018 un objectif solaire de 34 TWh d’ici 2050 afin de couvrir environ 40% de la consommation totale du pays.

 

 

 

 

 



Pour y arriver, la Confédération compte notamment sur sa nouvelle loi sur l’énergie, acceptée par la population le 21 mai 2017, qui prévoit un système de rétribution unique afin de promouvoir les énergies renouvelables indigènes. Malgré ces incitations et des subventions aux niveaux fédéral, cantonal, et parfois communal, le taux de déploiement de nouvelles installations solaires depuis la date d’implémentation de l’objectif de 34 TWh, en 2018, reste bien au-deçà du développement nécessaire pour atteindre ce but en 2050.

solaire_suisse.png

Évolution de la puissance photovoltaïque installée en Suisse par année, en MW

(Source: OFEN)

potentiel_solaire.png

Production d’électricité photovoltaïque exploitée en Suisse, en TWh
(Source: OFEN)

PRODUCTION DE PANNEAUX ET TUILES SOLAIRES EN SUISSE

Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), 80% des panneaux solaires sont construits en Chine. Néanmoins, une partie significative des panneaux installés en Suisse sont manufacturés au pays ou en Europe.

Parmi les producteurs suisses, on peut citer 3S Solar Plus (une ex-filiale de Meyer Burger), Eternit, Megasol et Kromatix. D’autres sociétés, telles que Freesuns ou Panotron, fabriquent des tuiles solaires ainsi que des filaments solaires pour équiper les façades.