Éclairage intelligent

Marché

Maturité

Économies de CO2

Coûts

TECHNOLOGIE

L’éclairage intelligent ou connecté est défini comme un système à base de LED doté de capteurs et de contrôleurs mis en réseau qui permettent aux différents points d’éclairage du système de communiquer entre eux et de transmettre des données de manière autonome.

La nouvelle tendance de la domotique et de l’”Internet of Things”, ou l’Internet des objets, est en constante évolution et permet la création de bâtiments intelligents dans lesquels les appareils électroniques sont interconnectés. L’éclairage intelligent par LED permet d’améliorer l’efficience énergétique des bâtiments via deux canaux. Tout d’abord, l’utilisation de la technologie LED à haut rendement énergétique se substitue aux technologies d’éclairage fluorescentes compactes ou halogènes de qualité inférieure, permettant ainsi d’améliorer l’efficience énergétique de l’éclairage. En parallèle, la gestion autonome de l’éclairage par un système connecté et intelligent permet de réduire leur temps d’utilisation en réduisant ou éteignant les lumières lorsque celles-ci ne sont pas requises, par exemple en fonction des conditions de luminosité extérieures. Dans le cadre des villes intelligentes, ces systèmes peuvent aussi être adaptés aux réseaux d’éclairages publics afin de minimiser la consommation énergétique lorsque l’éclairage n’est pas nécessaire.

ANALYSE

Selon une étude de l’institut Grand View Research, le marché mondial de l’éclairage intelligent devrait s’approcher des $50 milliards d’ici 2028, enregistrant un taux de croissance annuel de ~20 % de 2021 à 2028, notamment porté par le développement des villes intelligentes, la tendance croissante des maisons intelligentes, les systèmes d’éclairage public intelligents et la nécessité de mettre en œuvre des systèmes d’éclairage à haut rendement énergétique.

De plus, des fonctions intégrées complémentaires pourraient encore significativement augmenter la croissance du marché de l’éclairage intelligent dans les années à venir. On peut citer ici l’émergence de systèmes intelligents à grande échelle, comme pour l’éclairage public et le secteur commercial ou industriel. À titre d’exemple, une étude a récemment calculé que le secteur commercial américain, qui comprend l’éclairage public des rues, a utilisé 141 TWh d’électricité pour l’éclairage en 2019. Selon cette même étude, l’éclairage intelligent à LED aurait pu réduire le coût énergétique de ces activités de 70% en moyenne (50% pour les seules lampes à LED) et permettraient un retour sur investissement moyen de sept ans pour une ampoule qui a une durée de vie de 20 ans.

En Suisse, plusieurs initiatives ont été prises au niveaux des cantons et des communes afin de réduire la consommation énergétique liée à l’éclairage nocturne. Par exemple, le Conseil d’État schwyzois a voté en 2020 un crédit pour l’achat par les communes d’équipement pour l’éclairage public des routes cantonales. La commune de Altendorf en a donc profité pour s’équiper de lampadaires intelligents LED qui apportent de la lumière lorsque cela est nécessaire et réduisent ainsi considérablement la consommation d’énergie et la pollution lumineuse.